Télétransmission 2.0

Rodolphe Cohen 02/01/2012 0

En expérimentation depuis deux ans, SCOR, le nouveau mode de communication des pièces justificatives aux CPAM (Caisses primaires d’assurance maladie) par numérisation et télétransmission, est désormais opérationnel.

La pharmacie Saint-Pierre, une des deux pharmacies pionnières situées à Calais (Pas-de-Calais), a accueilli, le 18 novembre dernier, Frédéric Van Roekeghem, directeur de la CNAMTS, Bertrand Salle, responsable de la direction des programmes du GIE SESAM-Vitale, et Christian Armando, président du Groupe Alliadis, pour une démonstration complète du processus SCOR.

Le Groupe Alliadis, spécialisé dans l’informatisation des officines, s’est félicité d’une « révolution technologique dans les relations entre pharmacie et CPAM ». Par ailleurs, l’avenant à la convention, signé le 14 novembre 2011 par les syndicats de pharmaciens et l’Assurance maladie, autorise la généralisation de cette « avancée majeure » à tout le territoire national.

Allègement de la gestion administrative du Tiers Payant, élimination des coûts de transmission des pièces justificatives, mise à disposition immédiate de ces pièces justificatives à tous les régimes, réduction des délais de paiement des factures, meilleur suivi des dossiers des patients. Autant de qualités vantées par le Groupe Alliadis.

Comment fonctionne le processus SCOR ? L’équipe officinale numérise les ordonnances en cours de vente. Elles sont enregistrées dans le logiciel de gestion. Lors de l’envoi des justificatifs aux CPAM, ces ordonnances sont télétransmises au serveur centralisé de la CNAM et automatiquement mises à disposition des différents régimes.

Dans onze nouveaux départements (06, 11, 17, 26, 31, 33, 64, 77, 78, 93, 94), deux pharmacies par département télétransmettront les ordonnances numérisées dès le premier trimestre 2012.

Source : Impact Santé

Laisser Une Réponse »